« Les PDG de l’Inc 500 utilisent massivement les médias sociaux | Accueil | Etude Twitter par FaberNovel et L'Atelier »

06/01/2010

Bilan des années web 2000 ou les 10 faits marquants de l'histoire d'Altaïde

Allez soyons fou, lançons-nous dans un bilan des années 2000 pour faire comme plein de blogueurs High-Tech. Et là, vous vous dites : il va nous redire la même chose que les autres. Eh bien non, je vais plutôt évoquer les faits marquants de la vie d'Altaïde qui est bien sur aussi très liée à celle du web.

2000 : la naissance d'Altaïde et... l'éclatement de la bulle internet

Logos altaide 2000

Eh oui, bientôt 10 ans qu'Altaïde est née (ci-contre les logos auxquels vous avez échappé !). Je démarre très fort : démission le 1er mars de mon poste de Directeur Associé de Kreno Consulting, le 3 mars Boo.com (start-up phare de ces années-là, 135 Millions de $ engloutis en 15 mois !) dépose le bilan, marquant le début de la déconfiture de la bulle internet ! Bon, nous ne nous démontons pas et démarrons fort avec des clients qui s'appellent ISO (CRM, Salesforce avant l'heure, fondée par Philippe Coup-Jambet), Neartek (Storage, un gouffre sans fond pour les investisseurs), Cril Telecom (software, devenu depuis Mentum), Comiris (Visioconférence, devenue une très belle réussite), France MP3 (le téléchargement légal avant l'heure), IBazar (revendu à EBay)... C'est aussi à cette époque qu'une jeune stagiaire, déjà un peu rebelle, fait ses premières armes chez Altaïde : Eve Nicolas (aujourd'hui Managing Director Altaïde après une escapade de 4 ans chez BPI).

Le premier PC de la société est un Dell cadencé à 166 Mz (une bombe à l'époque) et mon portable a un disque dur de 800 Mo !

2001 : la fête du premier exercice et... le 11 septembre 2001

Très orientée éditeurs de logiciels à l'époque, l'activité ne souffre pas de la crise internet et nous bouclons un super premier exercice clos le 31 aout (comme tous les suivants). A peine le temps de s'en réjouir que notre deuxième exercice s'arrête onze jours plus tard ! Le 11 septembre a été une véritable tempête : panique des investisseurs, arrêt des levées de fonds y compris celles signées (conduisant certains de nos clients à la faillite), arrêt des projets dans les entreprises donc plus de commandes... La cata absolue. Le CA du 2ème exercice est équivalent à 1/3 du premier ! Cette année marquera un vrai virage dans le software, vers des modèles que l'on appellera bientôt Saas.

2002 : les grands comptes refuges et... l'espoir du redémarrage

Pour survivre, je fais comme beaucoup de monde : retour vers les grands comptes (Cegetel, CapGemini, PTC). Mais je maintiens le positionnement fort de "recruteur des start-up" en étant partenaire de Capital-IT et cela paye. En fin d'exercice je commence à bosser avec une startup prometteuse Soamaï (créée par Eric Didier qui depuis partage les locaux rue Daunou avec sa nouvelle startup Ividence). Contexte morose dans le IT, mais l'espoir renaît avec quelques levées de fonds significatives en fin d'année. Et le web ? quel web ? c'est quoi le web ? ;-)

2003 : touché mais pas coulé et... le bout du tunnel

Dur, dur cette année-là. Heureusement des clients fidèles, des recrutements plus faciles (beaucoup de candidats, peu d'offres encore), un positionnement qui s'affirme de plus en plus. Tiens, on reparle du web ! Mozilla démarre, et surtout, on m'invite en décembre 2003 à essayer un service web intéressant : Linkedin !

2004 : la renaissance et... l'arrivée du Web 2.0

Les bonnes nouvelles s'enchaînent, les clients reviennent, les investisseurs nous connaissent, j'ai vraiment le sentiment d'une renaissance comme si la société venait de démarrer. En avril, lors d'un petit déjeuner au Zebra Square (je m'en rappelle comme si c'était hier), Loic Le Meur m'explique que je vais pouvoir recruter avec un blog (un quoi?). Je souris, mais comme Loïc a le don d'être visionnaire, je l'écoute et j'ouvre le premier blog Altaide sur Ublog (capture écran). En septembre 2004 je passe sur Typepad en me disant dans 3 semaines tu ne sauras plus quoi raconter (1668 posts plus tard cela continue encore!). Et dès fin 2004, je mesure l'impact de cet outil combiné à l'utilisation de plus en plus importante de Linkedin pour recruter. A ce moment-là nous sommes encore dans la science-fiction complète pour les autres cabinets de recrutement et chasseurs de têtes. ;-)

2005 : la naissance de Moovement et... l'euphorie web 2.0

Grâce aux blogs et aux réseaux sociaux je multiplie les rencontres réelles, paraît même que je suis devenu un blogueur influenceur ou une blogostar ! Des journalistes viennent m'interviewer, ma maman va même me voir à la télé... mais j'ai juste fait ce qu'a dit Loïc moi, j'ai rien inventé. ;-) C'est l'année des rencontres de blogueurs et je découvre de sacrées personnalités : Pem, Pappy Boyington, Charles Nouyrit, Charles Liebert, DamDam, Vinvin, Hervé Resse, Ccil, GuimOlivier Missir, Mry, Fanny, ScallyRodrigo...  Nous créons aussi les soirées Blog RH et le cultissime Blog on the Beach. ;-) Je rencontre Richard Menneveux qui a créé un jobblog au nom sympathique "Blog-Job.net", nous créons ensemble Moovement pour en faire une plateforme de blogs emploi. Je suggère rapidement d'en faire plutôt un moteur de recherche d'offres d'emploi, un "Google des offres" (vieille idée que j'avais déjà en 99 et mise au gout du jour aux US par SimplyHired et Indeed). Très vite, Groupe Reflect se joindra à l'aventure. 

Lesblogs20

2005 c'est aussi l'année des conférences "Les Blogs" et "Les Blogs 2.0" organisées par Loïc Le Meur et qui deviendront LeWeb (et dès cette époque Altaïde devient un partenaire des conférences de Loïc). Mémorables ces deux conférences pour les découvertes des acteurs qui font le Web 2.0 et l'énergie dégagée. Des sociétés comme Netvibes, Dailymotion, Eyeka, et Viadeo naissent durant cette période. Avec le recul, je me rends compte que l'on a non seulement vu naître le web 2.0 mais que l'on y a aussi activement participé. Une certaine euphorie s'installe un peu partout.

2006 : le Recrutement 2.0 en marche et... les start-up françaises 2.0

L'année démarre très fort avec le déménagement rue Daunou pour Altaide et du coté de la webosphère la fameuse soirée de lancement du magazine quasi mort né Netizen. En janvier, je me retrouve aussi un beau matin avec Carlos Diaz et Bertrand Duperrin (en recherche de job à l'époque) chez Dassault Systèmes, pour parler d'un projet de Reflect. Quelques heures plus tard la première vente de bluekiwi est faite alors que le produit reste largement à développer ! 2006 va vraiment marquer l'entrée dans l'ère du recrutement 2.0, désormais notre stratégie de chasse repose sur l'utilisation des blogs, des réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo, Xing), de la cooptation (JobMeeters), et des moteurs de recherche d'offres (Moovement). Avec Julien Codorniou et le soutien de Jean-Michel Billaut nous poussons les organisateurs de Capital-IT 2006 vers une édition quasi full web. Au programme : Bluekiwi, Coda System, Criteo, Jobmeeters, Navx, Sinequa, Talend, Vpod.tv, XWiki, Zlio... une édition exceptionnelle à l'issue de laquelle se retrouve la crème

Photo famille web20

du Web 2.0 français pour une photo d'anthologie. ;-) En juin, nous étions une poignée de passionnés autour de Chris Messina pour un premier BarCamp en France qui sera suivi d'une longue série d'autres. L'année se termine tout aussi fort  avec un LeWeb 3 de tous les excès : 1200 personnes, Shimon Peres, François Bayrou, Nicolas Sarkozy, une présentation très remuante dans tous les sens du terme de Hans Rosling, et une soirée Netvibes haute en couleur ! Ouf, what a year !

2007 : le sponsoring voile et... l'iPhone bien sûr

Le business roule, la marque Altaïde est désormais bien installée comme une référence du recrutement et de la gestion des RH pour les start-up et les métiers du web. Conséquence, l'équipe s'étoffe et frise la dizaine de personnes. L'investissement dans les start-up bat à nouveau son plein. Le seul hic est d'arriver à recruter des développeurs, devenus un véritable or noir ! Moovement prend forme et je fais de nombreux allers-retours à Limoges, chez Reflect, pour des réunions produit et pour rencontrer des investisseurs locaux. Pierre-Yves Lautrou, journaliste blogueur de la première heure, connaissant ma passion pour la voile me propose de le sponsoriser : Altaïde au large est née. Nous voilà partis dans une autre aventure qui nous conduira à de beaux succès. A force de rumeurs, le fameux iPhone a fini par sortir et en bon geek je me suis débrouillé pour en faire venir un des US. Microsoft France a lancé le programme Idées dont nous sommes tout de suite partenaire, son succès sera reproduit au niveau international et donnera naissance aux programmes Bizspark et Websitespark. A la même période j'ouvre des comptes sur Facebook et Twitter sans vraiment les utiliser au départ. ;-) A la fin de l'année, un LeWeb 07 revenu aux vraies valeurs est l'occasion d'entamer des discussions avec un certain Philippe Jeudy.




Mini_fastnet_vainqueur

2008 : l'aventure américaine et... l'année du freeze

Freeze 2008Rebelote pour Altaïde : à peine Altaïde Valley créée que voilà la crise, le syndrome 2001 est de retour. Mais il en faut plus que cela pour abattre un Chubacca Phil Jeudy, et l'aventure US à San Francisco ne fait que commencer. Pour le reste en France, nous commençons à tout juste sentir les effets en fin d'année. Notre savoir-faire sur les métiers du web nous a amené une clientèle de web agency et d'annonceurs qui permet d'amortir le choc. "Freeze" est un terme qui colle bien à cette année 2008 : cela avait commencé dans la bonne humeur avec la Freeze de Charles Nouyrit, mais cela était beaucoup plus congelé lors de LeWeb 08. ;-)

2009 : presque 10 ans déjà et... l'année Facebook/Twitter

Une année compliquée pour le business : les candidats deviennent frileux et nos clients plus exigeants, ce qui complique singulièrement les missions alors que l'on pourrait penser le contraire dans un contexte de crise. Pour Altaïde c'est aussi l'entrée dans l'association A Compétence Egale qui nous conduira à participer activement à la Charte "Réseaux sociaux, Internet, Vie privée et Recrutement". En 2009 les entreprises se mettent vraiment au 2.0, en particulier sur le collaboratif. Pour le recrutement 2.0, il y a encore du chemin à parcourir, les RH étant juste passées de "c'est quoi ?" à "comment faire ?". Le développement incroyable de Facebook (près de 15 millions de français à la fin de l'année !) et, dans une moindre mesure, de Twitter, nous amène à les utiliser aussi dans nos process de recrutement, mais là, plutôt avec une optique de community manager : je développe, informe et communique avec ma communauté grâce à ces outils. La prochaine étape pour Altaïde : une application de recrutement Facebook. Fin août, un Blog on the beach grand cru, ayant gardé l'ambiance des premières soirées de blogs, a bien clôturé l'été. ;-) La fin d'année semble plus prometteuse et un LeWeb 09 de haute tenue nous a apporté d'excellents contacts. Néanmoins cette année me laissera un gout amer du fait de mon retrait de l'aventure Moovement après désaccord avec mon associé. Au moins cela me laissera du temps pour travailler sur autre chose. ;-) Entre autres pour l'Open Coffee Club, lancé en France par Louis van Proosdij en 2007, qui prend une autre dimension avec la soirée "Life is better On".

Ah oui, mon PC n'est plus un PC, c'est un Macbook Pro avec un processeur 25 fois plus puissant et un disque dur 200 fois plus capacitif que mon PC Dell de la première heure, sans parler de mon iPhone 3Gs !

Voilà, une décennie s'est écoulée. Les images et événements évoqués ne sont qu'un tout petit bout de ce que l'on a vécu. De mon coté, je retiendrais surtout d'avoir rencontré des gens formidables et cela n'a pas de prix ! Merci à tous pour ces moments de bonheur passés ensemble.

Bon, on va être optimiste, alors vivement 2010 et la décennie qui arrive. Dans 10 ans, on aura surement développé Altaïde Green. Au point d'oublier le web ?

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e4be69e20120a7a727c0970b

Listed below are links to weblogs that reference Bilan des années web 2000 ou les 10 faits marquants de l'histoire d'Altaïde:

Commentaires

SUIVEZ NOUS !

ALTAÏDE (Paris, San Francisco)

  • Conduire les sociétés françaises et américaines au succès!
    Recrutement et Conseil RH :
    • Executive Search: CEO, CTO, CFO, VP Sales, VP Marketing,..
    • Recrutement 2.0 : Ventes, Marketing, Developpement, R&D, Consulting,…
    • Conseil RH : Externalisation / Outsourcing RH, Team Building, Formation au Recrutement 2.0
    Bridging France and Silicon Valley :
    • Business Development for French/US companies
    • Assistance to French/US companies

ENTREPRENEURS