« Lancement du 2e Pacte PME : Microsoft engagé dans le "Small Business Act" à la française | Accueil | Ecoles/Universités, quelle stratégie déployer sur les réseaux sociaux ? »

20/07/2010

Procès Navx vs Google (ou David contre Googliath) : qu'attend Google pour appliquer la décision de l'Autorité de la concurrence ?

Navx-logoLe 30 juin 2010, l'Autorité de la Concurrence a mis à l'index la politique de contenus Adwords de Google. Une politique manquant "d'objectivité et de transparence" qui a conduit à traiter Navx "de façon discriminatoire". Le fournisseur de contenus pour GPS et smartphones avait saisi l'Autorité de la concurrence après s'être vu refuser la publication de liens sponsorisés pour ses services par Google. Nous avons interrogé Jean Cherbonnier, PDG de Navx, il se félicite de cette décision "qui touche l'ensemble du secteur du e-commerce et devrait réjouir tous ses acteurs". Bémol cependant : Google avait cinq jours pour réactiver le compte Adwords de Navx, le 19 juin, Navx attendait toujours que la décision de l'Autorité de la concurrence soit suivie d'effet. 

Manque d'objectivité et de transparence, discrimination : Compte supprimé sans préavis, sous prétexte de contenu illégal, "ce qui est faux et montre que Google ne comprend pas et ne connaît pas ce qu'il interdit", souligne Jean Cherbonnier, "décision brutale et unilatérale, survenant — voilà qui est troublant... ou particulièrement éloquent — au moment où Google a lancé une application de géolocalisation sous Android", autant d'éléments qui ont poussé Navx à refuser de se faire malmener par Google. Doit-on comprendre que Google pourrait supprimer les comptes Adwords de toute société qu'il estimerait concurrente ? Dans ce cas, pourquoi les comptes d'entreprises proposant le même type de contenu que Navx sont-ils encore actifs ? 

David contre Googliath : Loin d'être un cas unique, Navx a été soutenue dans sa démarche par d'autres entreprises, "dont certaines n'ont pas les moyens financiers ou le courage d'attaquer un acteur de cette taille", déclare Jean Cherbonnier. Pour lui, le comportement de Google est "celui d'une entreprise hégémonique qui ne tient pas compte des règles locales". L'intervention de Bruxelles qui a mis Google dans sa ligne de mire annonce-t-elle la fin de l'abus de pouvoir ? Le géant Google semblant lent à s'émouvoir des décisions de l'Autorité de la Concurrence, la vigilance s'impose pour les entreprises qui, comme Navx, ont misé sur les campagnes de publicité Adwords, vastes champs de possibles en termes de chiffre d'affaires (deux tiers du CA de Navx en dépendait) autant que terrains minés. Nul doute qu'il ne faille s'armer de ténacité et de patience pour affronter Googliath, "qui aurait pu faire un geste spontané mais ne l'a pas fait", conclut Jean Cherbonnier en déplorant la non réouverture du compte Adwords de Navx à ce jour.


 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e4be69e201348567258e970c

Listed below are links to weblogs that reference Procès Navx vs Google (ou David contre Googliath) : qu'attend Google pour appliquer la décision de l'Autorité de la concurrence ?:

Commentaires

SUIVEZ NOUS !

ALTAÏDE (Paris, San Francisco)

  • Conduire les sociétés françaises et américaines au succès!
    Recrutement et Conseil RH :
    • Executive Search: CEO, CTO, CFO, VP Sales, VP Marketing,..
    • Recrutement 2.0 : Ventes, Marketing, Developpement, R&D, Consulting,…
    • Conseil RH : Externalisation / Outsourcing RH, Team Building, Formation au Recrutement 2.0
    Bridging France and Silicon Valley :
    • Business Development for French/US companies
    • Assistance to French/US companies

ENTREPRENEURS