« "Reveal by L’Oréal", un business game multi-métiers proposé à tous les étudiants | Accueil | 4e édition du Forum "Nouveaux Médias, Nouveaux Métiers", le vendredi 12 février 2010 à Bordeaux »

29/01/2010

Comment bien négocier son salaire en entretien ?

L'entretien d'évaluation annuel, la nouvelle année, ou l'entretien de recrutement sont autant d'occasions de mener une négociation de salaire. Comment éviter des erreurs et optimiser son entretien ?

Se préparer avant l'entretien. Dans tous les cas, le principe de base à respecter est la préparation. Avant toute négociation, renseignez-vous sur les niveaux de salaire pratiqués sur le marché pour un poste équivalent au vôtre ou à celui auquel vous postulez. Le Web est un bon moyen, mais attention aux grilles de salaire un peu généralistes !

Classiquement, par exemple, les salaires informatiques sont englobés dans un tout, alors qu'il peut y avoir autant de différence entre une SSII et un éditeur qu'entre un garagiste et une écurie de Formule 1. J'exagère à peine... Interrogez donc aussi des amis, des collègues, des copains de promo pour avoir un ressenti réaliste. Vous serez alors mieux à même de déterminer une fourchette de rémunération souhaitée avec un objectif haut et un minimum acceptable. Vous voilà paré et en confiance pour aller affronter managers ou recruteurs !

Le bon timing est essentiel ! N'abordez pas tout de suite en entretien annuel ou de recrutement la question de la rémunération. Laissez venir votre interlocuteur après une discussion où vous aurez largement eu le temps de vous valoriser en mettant en avant vos réalisations (roadmap tenue, niveau de bugs...) et votre savoir-faire. En entretien de recrutement avec un chasseur de têtes, ne perdez pas de vue qu'il ne détient pas les cordons de la bourse. Il dispose lui aussi d'une fourchette de salaire, voire d'une limite à ne pas dépasser. Mais son objectif, c'est aussi de présenter des candidats en phase avec le poste même s'ils sont légèrement hors budget.

Ne répondez jamais de manière précise à la question sur vos prétentions. Donnez toujours une fourchette que vous aurez éventuellement ajusté en cours d'entretien, en découvrant par exemple que les responsabilités sont plus larges que prévu.

Si le salaire proposé est trop bas, ne refusez pas illico ! Posez des questions complémentaires : comment est attribuée la part variable ? Quels sont les autres avantages complémentaires (mutuelle...). Réaffirmez votre intérêt pour le poste et précisez que c'est en dessous de votre objectif. Attendez de voir la réaction, quitte à convenir d'y réfléchir chacun de son côté.

Afficher des prétentions justes. Par exemple, ne demandez jamais plus que ce que vous voulez en pensant que vous accepterez beaucoup moins. De manière générale, c'est au manager ou au recruteur de vous faire des propositions. Il aura compris votre demande et va chercher à s'en rapprocher. Sur un recrutement, pour arrondir les angles, vous pouvez suggérer une revalorisation du salaire à six mois, basée sur des objectifs communs. Vous accepterez de commencer à un salaire en phase avec l'idée initiale de l'entreprise. Une fois vos preuves faites, vous pourrez demander d'être aligné sur le « bon » niveau à vos yeux.

Bien se préparer est donc essentiel. Cela vous mettra dans les meilleures conditions psychologiques pour aborder un moment toujours délicat et oh combien ! important : la négociation de sa rémunération.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451e4be69e20128772846de970c

Listed below are links to weblogs that reference Comment bien négocier son salaire en entretien ?:

Commentaires

SUIVEZ NOUS !

ALTAÏDE (Paris, San Francisco)

  • Conduire les sociétés françaises et américaines au succès!
    Recrutement et Conseil RH :
    • Executive Search: CEO, CTO, CFO, VP Sales, VP Marketing,..
    • Recrutement 2.0 : Ventes, Marketing, Developpement, R&D, Consulting,…
    • Conseil RH : Externalisation / Outsourcing RH, Team Building, Formation au Recrutement 2.0
    Bridging France and Silicon Valley :
    • Business Development for French/US companies
    • Assistance to French/US companies

ENTREPRENEURS